Archives des Pyrénées-Atlantiques - Béarn Pays basque






 
Portraits de soldats

Durant toute l'année, les Archives vous proposent de revivre la guerre 14-18 à travers les portraits d'hommes et de femmes du département. Qu'ils soient soldats, médecins ou photographes, tous ont participé à ce conflit qui a marqué leur vie et celle de leurs proches.

Au delà des archives, la parole est ici donnée à leurs enfants et petits-enfants, à leurs neveux ou leurs nièces qui par le récit de leurs souvenirs, retracent une part du conflit et de son empreinte sur la vie des familles du département.

Les Archives départementales remercient l'ensemble des familles qui ont accepté de nous confier leurs archives familiales et d'apporter leur contribution à la commémoration de la Première guerre mondiale.

____________________________________________________________________

      

Baptiste-Adolphe en Allemagne   

Baptiste-Adolphe BEGUERE

 

Extrait de registre matricule 1R829

 

 

Baptiste-Adolphe Béguere, mobilisé dès le début du conflit en août 1914 est blessé dès les premiers jours de combat. Soigné par les Allemands, il est fait prisonnier et s'évade à deux reprises avant d'être interné à Torgau, en Allemagne.

 

 

 

 

 

C'est dans ce camp qu'en février 1918 il épouse par procuration Marthe, connue en 1912.

 

Consulter la déclaration de Baptiste à Marthe en 1912.

 

 

"Il n'est pas là pour vous offrir sa main loyale de soldat [...], mais il vous envoie son coeur qu'on ne peut ni faire prisonnier ni retenir loin de vous." (Abbé Mailhet)

 

Lire toute allocution de l'abbé Mailhet lors du mariage(avril 1918).

Consulter la transcription des documents

   
 
 
 
Baptiste-Adolphe en captivité en 1915
 
"Dans cet univers clos, chacun s'employait à tuer l'ennui et sauvegarder l'espérance en mettant ses compétences au service du groupe" (Monique Béguère-Biraben)
   
     

 

 

Parcours de soldat, récit de famille

Monique Béguère-Biraben nous offre son témoignage. Hommage à son grand-père, interrogation sur la commémoration de la guere 14-18, son émouvant récit est le fruit de ses recherches dans les archives et de la collecte des souvenirs de ses proches.

 

"Que m'est-il parvenu de la guerre de 14? [...] Quelques souvenirs personnels racontés par mon grand-père: la bataille de Charleroi, le coma, la blessure au cou soignée par les Allemands, la longue captivité, la faim." (Monique Béguère-Biraben)

 

Consulter le témoignage de Monique Béguère-Biarben, la petite-fille de Baptiste-Adolphe dans son intégralité

 

 

 

Baptiste avec son épouse en 1954
 
 
"Mes grands-parents sont décédés à l'âge de 90 ans, en 1981, à cinq mois d'intervalle: Baptiste début juillet, la veille de l'anniversaire de Marthe, et Marthe en décembre, deux jours après celui de Baptiste." (Monique Béguère-Biraben)
Si vous possédez des documents familiaux sur la Première guerre mondiale, vous pouvez contacter les Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
Et sur e-bibliothèque
Les ouvrages relatifs aux soldats ici présentés sont accessibles sur e-bibliothèque dans la rubrique "centenaire 14-18".
 


Partager